En décembre, j’ai travaillé sur une femme louve. Au départ, par pur plaisir. Pour égayer, la grippe qui m’accaparait. Depuis, elle est le début d’un projet, amorcé sans le savoir par la femme cerf et le femme ours faites précédemment en 2018. Maintenant, je poursuis un corpus de femmes totem…

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *