Quoi de neuf au 145 rue Saint-Mathieu

Courant juillet, trois des quatre pots à mots ont disparu. Aucune trace d’eux dans la vigne alentour, ni dans le cimetière à côté de la maison. Aucun mot disséminé çà et là sur le bitume. Un vrai mystère qui se répète depuis l’an passé!

Cette fois-ci, deux des trois pots fugueurs sont rentés au bercail, remplis de mots! Aujourd’hui, j’ai fait la récolte. Je n’ai pas résisté au « menteur anonyme », à la thématique musicale, ni au mot « amour » offert , comme à l’accoutumée, en plusieurs exemplaires!

Quoi de neuf au 145 rue Saint-Mathieu

Que de mots éclectiques, lors de cette nouvelle récolte!
Leur diversité montre à quel point les utilisateurs de la boîte à poèmes proviennent d’horizons multiples et cela, je l’avoue, me plait énormément.

J’opte donc pour celui-ci…