Démarche artistique

Mon travail explore le versant ludique de la poésie, pour en faciliter l’accès et amadouer les plus frileux! J’utilise les mots comme liant poétique entre les êtres humains. Je choisis des lieux et des supports dans l’espace commun auxquels le public ne s’attend pas forcément pour créer avec lui des rencontres insolites et/ou solliciter sa participation spontanée.

La littérature sous contraintes de l’Oulipo, les mots découpés de Dada et le cadavre exquis du surréalisme sont mes principales sources d’inspiration.

Dans mon travail, je cherche à révéler la trace des mots laissée dans et sur le cœur de celui qui les lit et les regarde. Quand j’appose un poème sur un banc public, la marque est visible, se mêle directement au quotidien et s’insère dans l’espace public.

Pour moi, les mots sont des icebergs. 90% de leur signification est invisible. Dans des projets d’intervention poétique où l’autre – passants, citoyens… – est pourvoyeur de mots, quand quelqu’un m’en offre, il ouvre, sans le savoir, une brèche jusqu’au sensible et me donne accès à un monde souterrain en dormance.

Tout mon travail autour de la trace rejoint un besoin personnel de révéler ce que l’inconscient dissimule. Quand j’écris des poèmes avec les mots d’autrui, j’essaie de m’effacer, de laisser nos inconscients se parler. J’aime à penser que la poésie connecte les êtres – en eux et entre eux – et dévoile des espaces intimes non révélés. Avec mes poèmes, je tente d’illuminer le fil invisible qui nous unie.


Extrait de l’émission Dans la Vallée… diffusée à TVR9, la télévision de la Vallée-du-Richelieu.
Réalisation: Robert Laplante. Entrevue: Myriam Kessiby. Informations: TVR9.com  Épisodes complets: vimeopro.com/tvr9/dans-la-vallee